David Debenest

David Debenest est un artiste girondin originaire de Floirac au look bien français avec son béret vissé sur la tête.

Autodidacte, carrossier peintre de formation, ce jeune artisan-artiste de 46 ans, comme il aime à se définir, consacre depuis 2010 l’essentiel de son temps libre à la sculpture, une passion dont il affirme ne plus pouvoir se passer. Il écrit : « L’art est un terreau que je cultive comme un jardinier appliqué en toute liberté et par tous les temps ».

Influencé par ses maîtres, Picasso, Subirachs, Niki de St Phalle et Tinguely, David travaille principalement le polyester et la résine qu’il peint au pistolet ou à l’aérographe. Il réalise également des collages de manière épisodique. Il produit une moyenne de 3 grosses pièces et 15 tableaux par an. Une œuvre très contemporaine et généreuse par l’expression de formes et de couleurs sur ses ressentis et ses inspirations ; mais il veut laisser toute liberté d’interprétation au spectateur.

Basque de cœur, il partage son goût pour ce territoire avec nombre de portraits. Des portraits en 3 D, précise-t-il, monochrome avec juste un béret rouge ou noir, qui symbolise sans doute la célèbre force basque et surtout la fête.

Toutefois, il traite aussi des sujets graves comme la Shoah sur la base d’une sculpture à figure humaine encadrée de 2 totems qui malgré un traitement par des teintes vives traduisent par les formes données à la matière et la juxtaposition des motifs et des couleurs toute la souffrance des victimes des camps de concentration.

David dénonce également la violence par son interprétation « en 3 D » de Guernica, la célèbre toile de Picasso. Il réagit aussi à la « clown mania », ces clowns méchants qui sévissent actuellement dans la rue en agressant les passants, par une magnifique statue représentant un clown bienveillant. Cependant, le costume et l’aspect asymétrique du personnage, révèle une certaine ambiguïté. Il réaffirme cette ambivalence par sa série des « Clowns » dont un traité comme un masque noir surmonté d’un nez rouge et du slogan « je suis Charlie.

Dans le même esprit, son « Minotaure », un tableau-sculpture, autre sujet traité par Picasso, réaffirme toute la dualité de la nature humaine. C’est peut-être en réaction que l’artiste propose également un magnifique Jésus. Loin d’une posture iconoclaste, il s’agit d’une œuvre hommage de l’artiste sorti indemne d’un accident, il y a quelques années. Cette statue du Christ, pliant sous le poids de sa croix, réalisée à la manière de Subirachs a été également prêtée pour les fêtes de Pâques à l’église d’Eysines. Traité  avec des formes et des couleurs inhabituelles, ce Christ a finalement conquit certains fidèles.

Réaliser votre imaginaire

Je crée pour vous des sculptures à thèmes, modernes et les propose dans ma galerie en vous offrant mes services et en aidant à concevoir votre décoration avec une sculpture murale et sculpture moderne à l’effet garanti.
Je peux aussi vous aider pour la réalisation d’un projet d’œuvre sur mesure, qu il s’agisse de couleurs, de dimensions, il suffit simplement de me contacter.

        De l’art moderne à l’effet garanti
Je vous propose mes idées pour la décoration de vos halls d’entrés, salles d’attentes, bureaux ou intérieur de maison de différents formats signés de la main de l’artiste.

        De l’art moderne dans votre ville
Les sculptures  fabriquées  en résine sont adaptées aussi à l’extérieur pour les parcs, places ou fontaines  et embelliront  vos terre-pleins du giratoire, ce qui rendra la zone de circulation plus agréable.

Cadre fiscal

      Bénéficiez de déductions fiscales.
Aux termes de l’article 238 bis  du code général des impôts, modifié par LOI n°2008-776 du 4 aout 2008 – art.140(V)
Ouvrent droit à une réduction d’impôt  égale à 60%de leur montant les versements, pris dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires, effectués par les entreprises assujetties à l impôt sur les sociétés.

         Achat / défiscalisation :
Les achats d’œuvres originales d’artistes vivants sont désormais admis en réduction du résultat imposable des entreprises.       Cette déduction qui est pratiquée par  fractions égales pendant cinq ans au titre de l exercice d’acquisition et des quatre années suivantes ne peut excéder au titre de chaque exercice la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaire minorée du total des déductions mentionnées à l’article 238 bis AA du CGI, et doit être affectée à un compte de réserve  spéciale figurant au passif du bilan. L œuvre est enregistrée en immobilisation…( Article 238 bis du code GENERAL des impôts ).

     Mes réalisations transmettent mes ressentis et mes inspirations, exprimés par les couleurs et les formes, en vous laissant la liberté de l’interprétation.

    Contribution photographique :  Nadine Hitier